Cette semaine, on découvre la mythique ville de Florence avec Camille Drouin (@camilledrouin), grande voyageuse et designer graphique pour BÄUM.

J’ai 20 ans, je suis graphiste et je voyage depuis 9 mois en Europe et aux alentours. Je suis remplie d’énergie et je possède un désir d’apprendre et d’expérimenter. J’adore rencontrer des nouvelles personnes et je m’adapte assez rapidement, ce qui fait que je parviens à travailler à mon compte tout en voyageant. Présentement, je suis bénévole dans un restaurant/auberge/centre de kitesurf en Irlande. 

 

Je ris à chaque fois qu’on me pose cette question car j’ai vraiment beaucoup bougé en 9 mois. J’ai atterri en Belgique où j’ai rejoint un ami, puis nous nous sommes dirigés vers l’Allemagne. Ensuite, j’ai travaillé tout l’été dans la ville de Valréas en France. Puis j’ai visité la Bulgarie et la Turquie avant de rejoindre ma mère en Angleterre. Suite à son départ, j’ai été en Écosse, en Irlande, de nouveau en Belgique, aux Pays-Bas, en Roumanie, en Serbie, de nouveau en Allemagne, et j’ai rejoint une amie en France pour le Nouvel An. Puis, j’ai fait le tour du Danemark, de l’Espagne, et du Maroc, avant d’accueillir mon père en Italie. Depuis, je suis retournée en Irlande et j’y reste encore quelques temps avant de me diriger vers le Portugal. 

 

En fait, c’est mon père qui a proposé que nous visitions cette ville lorsqu’il est venu me voir durant ses vacances. Il préfèrerait passer plus de temps dans une petite ville plutôt qu’à Rome ou Naples et j’étais vraiment heureuse de son choix car c’est une ville magnifique! 

 
tolga-kilinc-183454.jpg

Florence est une assez petite ville et le simple fait de marcher dans les rues est extraordinaire; l’architecture est magnifique; il y a des sculptures superbes en pleine rue. Il faut aller sur le pont Vecchio pour contempler les maisons qui sont construites directement sur le pont. La Galleria dell’Accademia, où se trouve le David de Michel Ange, est aussi un incontournable, tout comme le Mercato Centrale qui est un petit marché débordant de « food stands ».

 

En arrivant à la Piazzale Michelangelo, la grande statue en bronze de David et la vue est magnifique m’ont laissée sans voix. Je me suis donc assise pour dessiner la ville. Je devrais répéter cette expérience plus souvent, car à chaque fois que je m’assois pour dessiner je me sens tellement bien… surtout avec le soleil sur moi et en écoutant de la musique. J’adore ce sentiment.

18597086_10209183487125648_1525280960_o.jpg
 

Des villes elles-mêmes! La forme du dessin est basée sur la forme de la ville; je m’informe également pour m’imprégner de « l’essence » de la ville et de la culture du pays. Puis je tiens compte des propriétés du baume et de ses ingrédients pour créer un visuel unique à l’image de chaque baume.

florence_BÄUM.jpg
 

Mon MacBook sans hésiter car c’est mon outil de travail.

Mon baume San José, car je suis très minimaliste lorsqu’il est question de maquillage. Comme il est légèrement coloré, ça rajoute un petit quelque chose à mon look, en plus d’hydrater mes lèvres. Il m’est très utile vu le temps que je passe dans l’eau salée.

Mon recourbe-cils; je l’utilise à tous les jours car je ne me maquille presque jamais.

 


Je pense que je serais Bogota, puisqu’il contient du café et j’ai beaucoup d’énergie, souvent même un peu trop… Aussi, je m’habitue de plus en plus aux longs voyages et je parviens à conserver une bonne mine même après 12 heures d’autobus.

 

Tu peux aller où tu veux quand tu veux sans contraintes! Cette liberté est le principal avantage. Je suis aussi maitre de ton temps, par contre cela exige beaucoup de discipline. Si j’ai un projet à faire, je dois mettre le sightseeing, le surf, et les bars de côté. Je dois également trouver mes propres clients. Je travaille fort afin de rendre ce mode de vie durable sur le long terme. Sinon, côté social, j’ai la chance de rencontrer plein de gens formidable que j’aimerais bien côtoyer pendant longtemps, mais nos chemins finissent malheureusement inévitablement par se séparer. 

 

Je me cherche présentement un appartement à Montréal avec ma meilleure amie. Je souhaite aussi décrocher un emploi en graphisme tout en continuant à me développer à mon compte. Je désire également apprendre la photo! Plus important encore, je veux économiser pour mieux repartir; Montréal me manque beaucoup et je veux approfondir mes expériences professionnelles, mais par la suite je compte partir travailler un an à Amsterdam.

 

Majestueuse 

Artistique

Renaissance.

 
Dans le sac de Claudia
 
 
from 12.00
Baume/Balm:
Quantity:
Add to cart
 
";