Bali

Découvrez Bali avec Ève Majeau.

Entrevue Bali Eve Majeau pour BÄUM
Cette semaine, on s'envole à Bali avec Ève Majeau (@evemaj), backpacker expérimentée et responsable des communications pour Les Industries Groom
 

Pourquoi as-tu choisi Bali comme destination ?

Pour les Balinais! Je suis tout simplement tombée sous leur charme. Ce sont des personnes extrêmement généreuses et accueillantes. Grâce à eux, Canggu est rapidement devenue ma ville d’adoption. De plus, les paysages (plages, rizières et montagnes), le climat tropical et la gastronomie font de Bali un parfait endroit pour y vivre!L’opportunité d’y habiter temps plein s’est présentée à moi et mon copain. Nous avons donc décidé de faire le grand saut et de profiter pleinement de cette occasion. 

 

À quoi ressemble ta nouvelle réalité ?

Ma nouvelle réalité est très différente de celle que j’avais à Montréal!

Je commence habituellement ma journée en allant déjeuner au Gypsy Kitchen and Bar. Je pars avec ma petite moto; mes voisins prennent toujours le temps de me saluer. Je traverse quelques rizières pour finalement arriver à destination, où j’y passe tout l’avant-midi à travailler sur mon ordi.

Entrevue Bali Eve Majeau pour BÄUM

En après-midi, je partage mon temps entre les cours d’indonésien et de yoga, la plage, la piscine ainsi que la lecture. Nous adorons également partir en excursion pour découvrir un nouveau coin de l’île!

Bien évidemment, une journée typique comprend le coucher de soleil à la plage en buvant une noix de coco. Finalement, je retourne à la maison pour travailler de nouveau et pour communiquer avec mes patrons (vive le décalage horaire) !

 

Quels quartiers, restaurants et coffee shops sont à ne pas manquer ?

Bali est le paradis des cafés et des restaurants, surtout avec les déjeuners qui sont servis toute la journée! À Canggu, le Milk and Madu, le Peloton et le Gypsy sont des incontournables. Je suis également accro aux poke bowls du Balifornia et aux plats typiquement indonésiens du Warung El Passo.

À Seminyak, le resto-bar La Favela vaut le détour dû à son décor! Pour les adeptes de desserts, Creamy Comfort offre les milkshakes et gâteaux les plus impressionnants! Si vous êtes dans le coin d’Ubud, le café Seniman et le restaurant Locavore sont à essayer absolument.

En ce qui concerne les quartiers et les villes de Bali, j’adore Pererenan et Sidemen pour leur tranquillité et leurs rizières à perte de vue. Je suis également en amour avec les montagnes d’Amed ainsi qu’avec la route pour se rendre au temple Lempuyang, qui est à couper le souffle.

 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un qui veut découvrir Bali ?

De lire, de s’informer et de s’intéresser. Bali est tellement riche historiquement et culturellement parlant qu’une bonne lecture sur la province en vaut vraiment la peine. Si vous apprenez quelques formules de politesse en indonésien, les Balinais vous seront extrêmement reconnaissants.

Entrevue Bali Eve Majeau pour BÄUM

Et s’il vous plait, portez toujours un casque lors de vos déplacements en scooter ou en moto. Chaque jour, il y a des histoires d’horreur impliquant des touristes sur la route.

 

As-tu un fait cocasse que tu peux nous raconter ?

Vivre à Bali est une mésaventure en soi! Avoir un accident à cause d’un poulet sur la route, tomber en panne en plein milieu des rizières, croiser 5 Indonésiens sur un même scooter et voir des cochons se faire égorger sur la rue sont choses plutôt courantes ici. « If it doesn’t make sense, it’s gonna happen » est la phrase que nous utilisons le plus entre amis pour décrire notre quotidien ici!

 

Quel est ton baume essentiel de voyage ?

Bali et Whistler!

Je suis constamment exposée au soleil donc le baume Bali est un must pour ma peau. De plus, le nouveau baume Whistler (eucalyptus, Sapin de Sibérie et menthe poivrée) est le meilleur ami de toutes les personnes qui tombent régulièrement malades, comme moi! 

Entrevue Bali Eve Majeau pour BÄUM
 

Quels pays as-tu déjà visités ? Quel est le prochain sur ta liste ?

La France, l’Espagne, l’Italie, la Croatie, la République tchèque, la Hongrie, le Portugal, plusieurs roadtrips sur la côté est et ouest américaine et canadienne, Cuba (La Havane), le Maroc et l’Indonésie.

Prochaine destination : le Vietnam!

 

Si tu étais l'un de nos baumes, lequel serais-tu et pourquoi ?

Amsterdam, car je raffole des massages!

 

Décris-nous Bali en 3 mots. 

Entrevue Bali Eve Majeau pour BÄUM

Spirituelle (d’où son surnom l’île des Dieux)

Chaleureuse

Aventures. 

 

Dans le sac d'Ève 📍

 
Baume:
Quantité:
Ajouter au panier
 

Découvrez Bali avec Claudia Couture.

Entrevue Bali Claudia Couture pour BÄUM
Cette semaine, Claudia Couture nous fait découvrir son "home away from home". Grande voyageuse et professeure de yoga, découvrez Bali avec @claudiaa_03
 

Pourquoi as-tu décidé d'aller t'installer à Bali ? 

Il serait difficile de ne pas mentionner les plages magnifiques, les rizières, le surf, le yoga, le nightlife et j’en passe ! Par contre, en toute honnêteté, je ne suis pas partie avec l’intention de m’établir à Bali. Au début, j’avais en tête de voyager ou plutôt de vivre quelque chose de différent. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et je crois que ça a été la raison pour laquelle je suis restée plusieurs années par la suite. J’avais l’esprit ouvert, j’étais prête à être complètement changée, bouleversée. J’ai vraiment pris ça un jour à la fois. Tranquillement, je m’habituais aux petites choses simples comme courir le matin sur la plage de Kuta quand presque tout le monde est encore endormi, le yoga, le surf et les couchers de soleils entre amis. C’est un peu comme si Bali m’avait fait découvrir un côté de moi-même que je n’avais jamais pris le temps de connaitre. Je ne pourrais dire si c’est vraiment Bali, ou bien la chance de vivre autrement, qui a fait en sorte que j’ai décidé de rester. Je suis heureuse avec un peu [beaucoup] moins d’argent et plus de temps pour moi. Il faut aussi dire que je vis plus simplement maintenant. C’est probablement ça la plus grande adaptation que j’ai eu à vivre, mais ça a un effet vraiment libérateur en même temps.

 
Entrevue Bali Claudia Couture pour BÄUM
 
 

À quoi ressemble ta journée typique ?

Bonne question ! Ça commence assez tôt. Je donne  normalement un cours à 7:00 et comme j’ai la chance de vivre sur place (dans le resort où je donne mes cours), je me rends tout simplement au centre et j’entame la journée. Après le cours du matin, je dirais que chaque jour est un peu différent. La compagnie pour laquelle je travaille offre aussi des cours de surf donc la plupart du temps je vais aider mon copain à organiser l’horaire de la journée, et il m’arrive parfois de lui donner un coup de main durant ses cours. Sinon, on part pour un petit roadtrip à la recherche du meilleur endroit pour faire du surf. Je passe la majorité de mon temps entre les cours de yoga, la plage et le surf.  Lorsque possible, nous essayons aussi d’aller voir le coucher de soleil à Uluwatu (Single Fin Bar). Mes journées sont assez simples, et quand nous ne sommes pas trop occupés nous allons aussi à Kuta où la plupart de nos amis restent pour un petit rattrapage autour d’un café.

Entrevue Bali Claudia Couture pour BÄUM
 

Quels sont tes endroits préférés où pratiquer le yoga ?

Bali c’est un peu le paradis du yoga ! Personnellement, je ne suis pas super difficile. Je pratique beaucoup seule, donc je recherche normalement un endroit tranquille à l’ombre où je peux simplement dérouler mon tapis! Tôt le matin près de la plage, c’est vraiment bien. Sinon, je pratique au « resort » où je travaille. L’endroit est parfait : ouvert, face à un grand jardin et tranquille. Pour ceux et celles qui préfèrent les studios, j’aime vraiment le Radiantly Alive à Ubud. Quand je suis dans les environs, je prends toujours une passe pour la journée et je vais à 2 ou 3 cours. 

 

Quel est ton rituel beauté ? 

C’est tellement simple, que c’est presque gênant ! Je n’utilise pas vraiment de produits de beauté en particulier, c’est difficile à transporter (ou à obtenir) puisque je voyage beaucoup. Ce qui est important pour moi, c’est de réduire les dommages de l’exposition au soleil et de réhydrater ma peau par la suite. J’ai échangé la lotion pour le corps contre l’huile de noix de coco qui est facile à trouver à Bali. C’est simple, naturel et efficace. Je l’utilise aussi pour mes cheveux après une journée au soleil à nager et à surfer. Le baume Bali est aussi dans mon sac de plage; je l’utilise tous les jours ou presque. C’est un peu un tout-en-un, avant et après soleil, super pratique mais surtout il est naturel et c’est important pour moi.

Entrevue Bali Claudia Couture pour BÄUM
 

L'année dernière, tu as visité l'Inde avec ton conjoint. As-tu une mésaventure à nous raconter ?

Oh mon dieu, oui ! En fait, rendu à l’aéroport de Dehli qui était notre dernier transfert avant d’arriver à Rishikesh (la ville où je devais passer le prochain mois afin de compléter mes 200 heures de formation), la compagnie aérienne avec laquelle nous voyagions a gentiment essayé de nous faire croire que nous avions réservé un vol qui n’existait pas et qu’il n’y avait rien à faire. On nous disait que nous devions acheter 2 nouveaux billets qui étaient tellement dernière minute qu’ils coûtaient le triple du prix normal. Impossible de raisonner avec qui que ce soit jusqu’à ce que je demande à une des employées de marcher avec moi pour lui montrer que sur la liste des départs de l’aéroport mon vol était bien là, et réel ! Soudainement, c’était un mal entendu et notre vol existait bel et bien mais il était annulé. Ils ont fini par nous offrir, après au moins une heure de négociation (welcome to India !), une nuitée à l’hôtel, le transport et le vol le lendemain après-midi.  L’état de l’hôtel (et l’odeur) ça, c’est une autre histoire. Par contre, je dois avouer qu’à l’exception de l’aéroport, Rishikesh était magnifique. 

Entrevue Bali Claudia Couture pour BÄUM
 

Quel est ton baume essentiel de voyage ? 

Bali et Bogota ! Pour des raisons assez évidentes !

Je suis presque toujours exposée au soleil et j’essaie de toujours appliquer de la crème solaire mais le bout de mon nez et mes lèvres finissent quelques fois par souffrir et ce, malgré mes efforts. Le baume Bali est parfait pour moi, pour avant et après l’exposition au soleil. Puis, je trouve que voyager en avion pendant plus de 25 heures fait presque plus de dommage à mes lèvres qu’un coup de soleil (sans oublier les cernes, ouf !) donc Bogota est vraiment un must pour redonner un peu de vie à mon visage dans l’avion !

Entrevue Bali Claudia Couture pour BÄUM
 

Quels sont tes projets voyage pour 2018 ?

Retour à Montréal en février pour un mois afin visiter ma famille et mes amis. J’ai vraiment super hâte de voir tout le monde. Il y aussi le sirop d’érable qui me manque terriblement ! Bali est un petit paradis sur terre mais c’est loin du Québec et je suis toujours très excitée à l’idée de revoir les gens que j’aime. Après ça : Maldives ! Peter et moi quittons Bali pour une autre île paradisiaque. Nous serons installés sur une petite île des Maldives appelée Kandooma Fushi dans l’atoll du sud de Malé. Nouveaux défis mais sensiblement semblables à ceux de Bali, c’est-à-dire s’occuper des cours de surf et de yoga. Je tiens aussi beaucoup à continuer mon cheminement en ce qui concerne le yoga. J’espère avoir un peu de temps pour ajouter quelques heures de formation à ce que j’ai acquis en Inde. Peut-être en Inde encore… ou ailleurs, pourquoi pas ! 

 

Si tu étais l'un de nos baumes, lequel serais-tu et pourquoi ? 

Bali sans hésitation ! Il représente presque parfaitement mon mode de vie des 5 dernières années. J’adore passer du temps au soleil, à la plage et voyager. 

 

Décris-nous Bali en 3 mots. 

Entrevue Bali Claudia Couture pour BÄUM.png

Unique

Aventures

Soleil.

 

Dans le sac de Claudia 📍

 
Baume:
Quantité:
Ajouter au panier
 
";